8ème session du Conseil d’Administration de l’Agence Urbaine d’Essaouira

[Best_Wordpress_Gallery id= »3″ gal_title= »Conseil dAdministration 2018″]

Le Lundi 17 Septembre 2018, l’Agence Urbaine d’Essaouira a tenu la 8ème session de son Conseil d’Administration au siège de la province d’Essaouira sous la présidence de M. Abdelatif Nahli, le secrétaire général du ministère de l’Aménagement du Territoire Nationale de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la politique de la ville et en présence de M. Adil El Malki, le gouverneur de la province d’Essaouira et des membres du conseil d’administration.

Cet événement a été l’occasion pour M. Said Loqmane, Directeur de l’Agence Urbaine d’Essaouira, de présenter le bilan des principales réalisations de cet établissement, durant les années 2015, 2016 et 2017 et son plan d’action prévisionnel pour la période 2018 – 2021.

Relativement à la planification urbaine, le bilan des principales activités de l’AUESS durant la période précitée se résume comme suit :

  • 08 Documents d’urbanisme sont homologués et publiés au bulletin officiel ;
  • 04 Documents d’urbanisme (PDAR) sont en cours d’homologation ;
  • 17 Plans d’aménagement sont en cours d’étude ;
  • 11 Plans de développement sont en cours d’étude ;
  • Le taux de couverture en documents d’urbanisme homologués est passé de 45,6% en 2015 à 52,6% en 2016 pour arriver à 54,3% en 2017 ;
  • Le taux de couverture en documents d’urbanisme en cours d’étude est passé de 3% en 2015 à 36.8% en 2016 pour arriver à 47.3 % en 2017 ;
  • Les principales études spécifiques en cours de réalisation sont:
    • Etude de structuration de la zone d’El Ghazoua ;
    • Etude de restructuration de Douar Laarab ;
    • Etude de mise à niveau du quartier industriel de la ville d’Essaouira.

* Participation aux commissions chargées des études et de suivi des travaux de mise à niveau de la Médina d’Essaouira et des places environnantes.

* Délivrance de 527 notes de renseignements urbanistiques ainsi que l’établissement de fiches techniques relatives aux choix de terrains réservés aux équipements publics.

Concernant la gestion urbaine, l’avis favorable des dossiers déposés en milieu rural a atteint 79%, en milieu urbain ce taux est de 61%. 103 projets d’investissement étudiés dans le cadre de la commission de dérogation instauré par la circulaire interministérielle n° 10098 dont 73 ont reçu un avis favorable soit 70%. Ces projets vont développer 2130 postes d’emploi.

Le Directeur de l’AUESS a jugé que ces taux restent faibles et a demandé à ce que les efforts avec les partenaires doivent être multipliés dans les années à venir pour faire augmenter le nombre de dossiers déposées ainsi que ceux instruits favorablement. Ceci ne peut être concrétiser que par l’établissement de documents d’urbanisme adéquats, la souplesse dans l’instruction des demandes d’autorisation mais aussi l’incitation de la population à déposer les demandes d’autorisation de construire conformément aux procédures et règlements en vigueur.

Les services de L’AUESS ont participé à l’examen de 458 demandes de dérogation relatives à l’octroi d’autorisations de construire de logements en milieu rural ne disposant pas du minimum parcellaire réglementaire, 226 de ces demandes ont reçu un avis favorable.

L’AUESS a reçu et a traité 142 requêtes dont 120 sont déposés par des personnes physiques, 07 par des associations et une requête émanant du Ministère de tutelle. 14 requêtes, ayant pour objet des infractions en matière d’urbanisme, ont été transmises aux services concernés conformément à la loi 12/66.

Durant cette période, l’AUESS a créé une cellule chargée de l’accueil des Marocains du Monde, qui a pour charge, en permanence le suivi de leurs doléances en matière d’urbanisme.

L’AUESS a participé aux commissions de choix de terrains publics ainsi que l’évaluation de certains biens immobiliers, objet d’acquisition ou de location.

Poursuivant sa démarche de communication, d’ouverture et de marketing territorial de son aire d’intervention, l’AUESS a mis en place un nouveau site web et des pages de réseaux sociaux dans l’objectif est d’informer le grand public des taches réalisées par cette institution, des nouveautés en matière d’Urbanisme et d’Architecture ainsi que le traitement des demandes et requêtes en la matière.

Par la même occasion, 04 conventions de partenariat et d’échange d’expérience ont été signées entre l’Agence Urbaine d’Essaouira, l’Ordre régionale des Architectes de la région Marrakech-Safi et l’Ecole Nationale d’Architecture de Marrakech, ainsi que 02 autres avec les communes territoriales Tamanar et Akermoud en ce qui concerne le financement de la couverture des documents d’urbanisme de leur territoire.

Concernant la période des années à venir 2019- 2021 les engagements de l’AUESS vont se poursuivre par la couverture totale du territoire de la province en documents d’urbanisme notamment l’étude corrective du plan d’aménagement d’Essaouira, la délimitation des douars et leur mise à niveau, l’accompagnement des projets d’investissement, tout en rehaussant la qualité architecturale du cadre bâti et en respectant les spécificités naturelles et patrimoniales du territoire de la province.